Roadtrip Canada / USA : les Badlands

PREMIER ARRÊT : LE PARC NATIONAL DES BADLANDS !

Badlands-National-Park-Whereiscoralie

On a déjà bien roulé depuis Montréal, les routes du Minnesota et du Dakota du Sud sont trèèèèèès longues et trèèèèèèèèèès droites et traversent de trèèèèèès grandes étendues agricoles ! Rien à voir avec la petite ferme de Rouby, ici les champs sont plats et s’étalent sur des centaines de kilomètres, et de temps en temps on trouve ces « fermes » qui sont en fait de vraies usines avec même parfois leur propre chemin de fer pour déplacer les grains ! Bref, là-bas les fermes sont à la taille du pays et ils font pas pousser des salades pour l’amour des belles feuilles.

Puis, tout d’un coup, entre les prairies des Black Hills et les champs de tomates interminables, on arrive dans les Badlands, les « mauvaises terres »… Une grande étendue désertique de 980 km2, formée il y a 75 millions d’années !

Comme beaucoup d’endroits aux Etats-Unis, c’est le travail de l’eau qui a rendu ce parc si particulier : les couches sédimentaires sont successivement de couleur noire, jaune, grise, marron, rouge et sable.

Badlands-National-Park-roadtrip-whereiscoralie

Badlands-NP-Whereiscoralie

VISITE DU PARC

L’entrée coûte 20$ par voiture et est valide pendant 7 jours (c’est-à-dire qu’on peut rentrer et sortir des Badlands autant de fois qu’on veut pendant 7 jours). Mais comme on avait en tête de faire plusieurs parcs nationaux, on a acheté sur place un pass « America The Beautiful » (U.S. National Park Service) qui coûte 80$ par voiture et donne un accès illimité à tous les parcs nationaux des Etats-Unis pendant 1 an !

Parc-National-Badlands-Carte

Le Parc National des Badlands peut se traverser entièrement en voiture, et c’est vraiment très agréable ! C’est d’ailleurs pour cette raison que nous n’avons pas fait de randonnée là-bas (et aussi peut-être un peu parce qu’il faisait vraiment très chaud et qu’on ne voulait pas finir en rôtis, bien que je reste personnellement persuadée que je ferai un très bon rôti). 

La boucle complète doit pouvoir se faire en 1 heure si on aime pas trop traîner. En compter 2 ou 3 si tu m’as dans la voiture.

Tout est accessible en voiture, et il y a de nombreuses zones d’arrêts sur la route pour accéder aux différents points de vue !

Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est que la route 240 qui traverse le parc sépare d’un côté une immense étendue désertique, et de l’autre de vastes prairies flamboyantes ! Regarde sur la vue satellite ci-dessous:

vue-satellite-badlands

Badlands-National-Park-Prairies-Whereiscoralie

Badlands-National-Park-horse-whereiscoralie

NUIT AUX BADLANDS

On a dormi gratuitement au camping « primitif » en plein cœur du parc (non ce n’est pas un camping pour les primates bien que ça aurait vraiment été un bon jeu de mots), c’est un camping ou tout simplement il n’y a RIEN à part des toilettes sèches qui sont plus vraiment sèches et qui sentent aussi bon qu’un jour de fête dans une garderie ou il y avait chili con carne au menu et ou tous les mioches avaient la gastro.

C’est justement sur ce terrain de camping (qui est en fait un espèce de rond d’herbe sèche de la taille d’un stade de foot) que j’ai fait la connaissance des « chiens de prairie à queue noire » : des petits rongeurs qui ressemblent à des marmottes et qui créent des trous partout comme des taupes ! Une bestiole qu’il ne faut pas approcher sous peine d’attraper des maladies pas cool, mais bon au moins t’as plus besoin de déguisement pour Halloween.

Badlands-National-Park-Camping-Whereiscoralie

Badlands-National-Park-bird-whereiscoralie

Badlands-National-Park-sunset-camping-whereiscoralie

Je recommande vraiment cet emplacement de camping ! Il est gratuit, accessible, il y a toujours beaucoup de monde donc l’ambiance est sympa, et la colline d’à côté offre un spot parfait pour regarder le coucher du soleil ! D’ailleurs c’est aussi un spot partagé par les bisons, donc méfiance si tu veux pas finir au Buffalo Grill 😉

Badlands-National-Park-bison-whereiscoralie

FIN DU PARCOURS

On aura finalement passé 24h aux Badlands ! Notre prochaine étape, c’est le Parc National du Yellowstone mais il parait qu’il y a un truc connu sur la route… le Mont Rushmore ! Regarde un peu ce travail de la roche ! C’est IMMENSE, imagine les p’tits gens qui travaillaient là-haut !

Mont-Rushmore-Whereiscoralie-closeup

Mont-Rushmore-Whereiscoralie-closeup-america

Mont-Rushmore-closeup-whereiscoralie

Archive-Mont-Rushmore

Alors, t’as aimé ce premier arrêt ?

Publié par

Des fois je fais des trucs cool ! Et toi ?

Un commentaire sur « Roadtrip Canada / USA : les Badlands »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s