Roadtrip Canada / USA : Yellowstone

DEUXIÈME ARRÊT : LE PARC NATIONAL DE YELLOWSTONE !

Yellowstone prairies

Le Parc National de Yellowstone a été l’un de mes coups de cœur voyage de cette année ! C’est un parc qui dépasse toutes les limites de l’imagination, aux paysages variés, à un écosystème incomparable et à une faune incroyable (oui je suis super démonstrative !!!) Moi, je suis certaine que j’y reviendrai, et toi, t’es prêt à m’accompagner ? Allé hop, en route !

Il y a près d’une centaine de photos dans cet article alors j’ai dû créer des galeries, clique sur la photo qui te plait pour l’agrandir 😉

 

Avant de commencer, sache que le parc de Yellowstone est suuuuper grand (plus grand que la Corse !) et que je t’emmène « seulement » là ou moi je suis allée ! Bon, j’ai parcouru une grosse partie du parc mais après avoir vu 20 geysers je peux te dire que je suis pas allée vérifier si les 380 autres avaient le bon débit au bon endroit hein.

Commençons par nous orienter :

Yellowstone Parc National carte

Une vraie carte ici.

Ce qui est génial, c’est que comme le parc est en forme de 8, s’y repérer est très facile : pratique pour les gens qui, comme moi, disent qu’ils ont le sens de l’orientation mais ne l’ont pas vraiment ! En plus les routes sont en super bon état, avec beaucoup de zones d’arrêt sur les côtés pour prévenir tout freinage d’urgence suivant les « ohhhh une biiiiiiiiche » et les « t’as vu le truc noir là-bas ? c’est un ours ? non ? ça y ressemble ? ça bouge pas ? c’est quoi ce truc ? putain oui c’est un ours !!! ah non c’est un bison… » (alors au début un bison sauvage ça impressionne mais après en avoir vu à tous les virages et même sur la route en train de brouter tranquillement le béton, c’est comme si on se regardait dans un miroir hein, on fait plus gaffe !) – T’as manqué la vidéo ou on voit l’ours et ou je dis que des gros mots ? C’est ici !

VISITE DU PARC

L’entrée à Yellowstone coûte 35$ par voiture et est valide 7 jours, mais si comme nous t’as un Pass America The Beautiful, tu pourras entrer sans payer autre chose !

Pour que l’article soit plus fluide je vais le diviser par zone plutôt que par chronologie, car nous on a tellement kiffé qu’on était comme des p’tits chiens fous et on a roulé dans tous les sens !

AUTOUR DE FISHING BRIDGE

On trouve des points de vue (Overlook Point pour une vue sur le lac du Yellowstone), et des « steamboat » – « bateaux à vapeur » – des grosses vapeurs qui sortent du lac et donnent une allure brumeuse au paysage !

Sur la route au-dessus de Fishing Bridge, en direction de Canyon Village, on y trouve de grandes prairies fleuries où des bisons sont couchés tout près des sources chaudes.

 

 

AUTOUR DE CANYON VILLAGE ♥

Le Grand Canyon du Yellowstone a été l’un de mes endroits préférés ! Avec la rivière Yellowstone qui traverse les montagnes et nous donne 2 magnifiques cascades (33m et 93m), la vue depuis Artist Point est absolument folle : comme son nom l’indique, on a toute une palette de couleurs devant nos yeux, traversée par cette belle ligne fluide bleue…

Artist Point est accessible depuis la rive Sud du canyon. Tu peux te garer au parking qu’il y a à 100m du point de vue, ou bien faire un trail qui te ramènera jusqu’au point de vue.

Nous, on a fait un trail d’une dizaine de kilomètres qui passait par beaucoup de forêt, sans point de vue, pas très intéressante (Clear Lake Trail complété par Lily Pad Lake pour info – UN CAMPEMENT A MOUSTIQUES !!!). Je conseillerai donc plutôt de se garer au parking d’Artist Point et de continuer la randonnée au-delà d’Artist Point, jusqu’au Point Sublime – encore plus de hauteur pour avoir l’effet « courbe » du canyon, comme sur la première photo de la galerie ci-dessous.

Au moment de notre visite, la zone autour des Upper Falls était fermée (ce sont les chutes les moins hautes) donc nous n’avons pas pu les voir de près. En revanche, on est descendu jusqu’en bas des Lower Falls (93m) en suivant le trail Brink of Lower Falls qui est très très pentu et très fréquenté (à l’aller ça descend mais faut pas oublier de compter sur les cuissots pour le retour !)

 

 

AUTOUR DE MAMMOTH HOT SPRINGS

Mammoth Hot Springs Yellowstone (14)

Mammoth Hot Springs : un des endroits les plus connus de Yellowstone et aussi un des plus énigmatiques ! Regarde ces terrasses blanches !

Mammoth Hot Springs Yellowstone

Mammoth Hot Springs Yellowstone

Là, c’est le moment où j’ai pas tout compris mais où j’essaie quand-même de t’expliquer ce qui se passe sous terre pour que ça donne un tel résultat (t’es libre de passer les 5 prochains points si t’as pas confiance). Les terrasses se forment de la façon suivante :

  1. La pluie et la neige fondue des montagnes coulent profondément sous terre, là ou l’eau est chauffée par un volcan profond.
  2. Des failles dans la « plomberie souterraine » causées par des petits tremblements de terre permettent à l’eau chaude d’atteindre à nouveau la surface.
  3. L’eau chaude combinée à du dioxyde de carbone dissout créée une solution carbonique faible.
  4. Quand cette solution surgit de sous terre à travers la pierre, elle dissout du carbonate de calcium, qui est le principal élément du calcaire (déposé par la mer il y a des milliers d’années).
  5. A la surface, le carbonate de calcium est déposé sous forme de travertin, la roche qui forme les terrasses !

Capito ?

 

Bon et pour les couleurs… ça c’est le travail des sédiments et des bactéries !

 

Autre truc intéressant à connaître sur Mammoth Hot Springs, c’est que le paysage est en constante évolution. D’une année à l’autre, vous pouvez trouver des sources complètement asséchées… qui seront à nouveau actives des années plus tard ! Le paysage n’est jamais le même !

 

AUTOUR DE NORRIS

Alors là, attention, ⊗ DANGER ⊗ ! La zone autour de Norris a non seulement une activité sismique élevée, mais c’est aussi l’endroit ou il y a des sources et des geysers d’ACIDE. Oui, le truc qui te cuit ta vie si jamais t’as décidé de prendre une des sources pour un jacuzzi. Il ne faut SURTOUT PAS s’approcher / toucher / boire / faire un crawl dans l’eau ! Sinon tu meurs. Voilà. Je précise parce qu’apparemment tout le monde ne le comprend pas et il y a toujours des morts à cet endroit (du style « j’te pousse à l’eau pour déconner » mais ton pote meurt sans déconner).

La plupart des sources ici sont donc acides, et dépassent 90°C. De nouvelles sources et de nouveaux geysers sont découverts chaque année, c’est pourquoi il est impératif pour nous les visiteurs de rester sur les chemins balisés pour éviter des surprises du type « mes orteils jouent à cache-cache depuis que j’ai posé mon pied dans une flaque d’acide » !

C’est ici qu’il y a le plus grand geyser actif du monde, le Steamboat Geyser.  Il est imprévisible : la plupart du temps, il rejette de l’eau à hauteur d’une dizaine de mètres… mais parfois (jamais à la même date sinon c’est pas drôle), le geyser peut monter jusqu’à 91m ! Quelques jours avant notre arrivée, il était monté à 32m. On peut suivre son activité et voir la hauteur et le nombre de jours entre chaque éruption sur le site GeyserTimes.

Tu l’auras compris, c’est un endroit imprédictible. Vous verrez sur les photos suivantes, il y a des sources transparentes… qui peuvent devenir boueuses ou bien devenir des geysers du jour au lendemain !

 

T’as vu les bassins bleus laiteux ? Ils contiennent de la silice, le principal composant du verre !

Les différentes couleurs sont créées grâce aux thermophiles (micro-organismes aimant la chaleur) :

› Jaune : dépôts de soufre. Forte odeur d’oeuf pourri passé pas bon. La communauté de bactéries se forme entre 60° et 83°C.

› Rouille, rouge : dépôts de fer contenant de l’arsenic. La communauté se forme dans l’eau en dessous de 60°C.

› Vert émeraude : ce sont les algues contenant de la chlorophylle qui sont présentes ici ! Les bactéries vivent sous 56°C.

› Vert foncé, noir : une algue appelée Zygogonium qui se développe dans de l’eau plus fraîche.

 

AUTOUR DE OLD FAITHFUL

A Old Faithful, vous allez voir des geysers, des geysers et que des geysers ! Ici, les rangers arrivent a prévoir à peu près quand ils vont entrer en éruption. On a donc pu en voir plusieurs en action et c’est très impressionnant !

Le plus connu de tous, c’est le geyser « Old Faithful » : il produit l’un des plus grands jets d’eau chaude et de vapeur au monde ! Il entre en éruption presque toutes les 90 minutes (et ce pendant 2-5 minutes) et peut monter jusqu’à 55m de haut ! Pour en profiter c’est très facile car il est pile en face du Centre Touristique et il y a même des bancs autour (attention, beaucoup de monde mais l’expérience reste agréable !)

Old Faithful Geyser

 

Autre endroit vraiment très populaire au nord d’Old Faithful : Grand Prismatic Spring ! Ça, vous avez sûrement déjà dû en voir des photos sur internet, comme ici vue d’en haut (hyper impressionnant !)

Alors nous malheureusement cette fois-là on n’avait pas notre hélico privé avec nous donc on a dû se contenter, comme le commun des mortels, de nos jambes et du point de vue mis à disposition… Carrément folles ces couleurs, non ?

Grand Prismatic Spring Yellowstone

 

Et aussi, autre truc que j’ai trouvé vraiment cool, cette randonnée « Fairy Falls » qu’on a poussé un peu plus jusqu’à trouver ce magnifique geyser au beau milieu de la forêt !

On marche jusqu’à la cascade Fairy Falls, on la traverse et on se laisse diriger par la forte odeur de soufre ! Tranquillité et beauté garanties, il n’y a presque personne et les couleurs du geyser sont vraiment incroyables.

Fairy Falls Hike Yellowstone

 

OU DORMIR

  • Eagle Creek Campground (entrée nord) : un camping au milieu de nulle part tout en étant près de la ville de Gardiner et de l’entrée nord du parc ! Prix imbattable de 7$ US par nuit, mais à ce prix il n’y a que des toilettes sèches et un brasero. La meilleure alternative si les campings à l’intérieur du parc de Yellowstone sont complets et que ton mec / ta nana t’accepte comme tu es au naturel !
  • Rex Hale Campground (entrée est) : un peu près de la route mais bon deal si on arrive en fin de journée et qu’il est déjà trop tard pour les emplacements « premiers arrivés premiers servis » à l’intérieur du parc. Il coûte 15$ US la nuit, toilettes sèches et électricité. Il y a une rivière en contrebas parfaite pour « prendre sa douche » (essayée et approuvée !). Pas de réseau. Attention aux ours 😉
  • Canyon Village Campground (à l’intérieur du parc, à Canyon Village) : alors là c’est le confort absolu ! On y a passé 3 nuits sans jamais avoir réservé, à chaque fois le camping affichait complet et en demandant à l’accueil on nous a trouvé un emplacement au tarif de base : 31$ US la nuit. Plus cher, certes, mais il y a des douches, une laverie, un endroit pour faire sa vaisselle, de l’eau courante, des toilettes à chasse d’eau ! Bref, le prix du bonheur.

FIN DU PARCOURS

Après 6 jours à Yellowstone, on reprend la route et on monte vers le Canada ! Le prochain arrêt sera plus court, mais tout aussi surprenant : on va y trouver de la neige ! Pars pas trop loin, je reviens te chercher bientôt 😉

Publié par

Expat au Canada, je suis aussi en amour pour mon sud-ouest natal. J'aime la bonne bouffe, les produits du terroir, les producteurs locaux, les beaux villages, les grands espaces et la rando. Et toi ?

8 commentaires sur « Roadtrip Canada / USA : Yellowstone »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s